la maison Picassiette à Chartres

_DSC6222 3

J’avais adoré le Palais Idéal du Facteur Cheval dans la drôme et j’ai retrouvé le même ressenti pour cette maison Picassiette. C’est vrai que l’on compare souvent les deux et il y a de quoi !  Deux hommes créent de leur main leur maison rêvée.

Pour le Facteur Cheval cela a été avec des cailloux et pour Raymond Isidore ce fut de la vaisselle ! des bouts d’assiettes, de verres, le tout réfléchi pour créer son rêve. Comme il était très preux il y a des signes religieux partout et de nombreuses cathédrales ! (je me suis même amusée à essayer de les reconnaître et j’ai été heureuse de retrouver celle de ma ville natale : Sens !). On le sent très proche de sa ville, il y a beaucoup de références à Chartres.

Chaque recoin est recouvert. Il a commencé par sa maison puis a continué dans un jardin qu’il acheté par la suite. Malheureusement il s’éteint avant de tout terminer. En tout, 30 ans pour arriver à ce que nous voyons aujourd’hui!  A la différence du facteur Cheval, ce lieu était son lieu de vie avec son épouse! on y voit donc sa cuisine ou encore sa chambre.

L’anecdote que l’on m’a cité est que des certains habitants du quartier faisaient exprès de casser de la vaisselle pour lui apporter !

« J’ai d’abord construit ma maison pour nous abriter. La maison achevée, je me promenais dans les champs quand je vis par hasard des petits bouts de verre, débris de porcelaine, vaisselle cassée. Je les ramassais sans intention précise, pour leurs couleurs et leur scintillement. J’ai trié le bon, jeté le mauvais. Je les ai amoncelés dans un coin de mon jardin. Alors l’idée me vint d’en faire une mosaïque, pour décorer ma maison. Au début je n’envisageais qu’une décoration partielle, se limitant aux murs. »

Conseils
La Maison Picassiette est accessible à pied (environ 10 minutes du centre historique de Chartres) ou en Bus !
La visite peut durer de 30 minutes à 1h30.

_DSC5996 3

_DSC5995 3
_DSC6001 3

_DSC6011 3

_DSC6003 3
_DSC6005 3

_DSC6015 3

_DSC6018 3

_DSC6014 3
_DSC6022 3

_DSC6026 3

_DSC6031 3
_DSC6035 3

_DSC6033 3

_DSC6040 3

_DSC6046 3

_DSC6047 3

_DSC6050 3

_DSC6055 3

_DSC6057 3

_DSC6060 3

_DSC6083 3

_DSC6088 3

_DSC6090 3

_DSC6106 3

_DSC6113 3

_DSC6118 3

_DSC6144 3

_DSC6085 3
_DSC6141 3

_DSC6149 3

_DSC6152 3

_DSC6154 3

_DSC6157 3
_DSC6161 3

_DSC6159 3

_DSC6162 3

_DSC6164 3

_DSC6169 3

_DSC6171 3

_DSC6173 3

_DSC6178 3

_DSC6216 3

_DSC6220 3

_DSC6227 3

_DSC6229 3

Un commentaire

  1. Je ne trouve pas le résultat très raffiné . Cette idée me rappelle le mm principe à Tianjin , en Chine , où une maison est dédiée à des poteries détruites pdt la révolution culturelle ; ça fait bcp moins patronage que cette maison Piquassiette .

Laisser un commentaire

NOM EMAIL SITE WEB

COMMENTAIRE