#Passioncathedrales : La complexité et les mystères de la construction

Après avoir vu que les cathédrales étaient magiques
intéressons nous maintenant à la construction !

Cathédrale d'Amiens
Cathédrale d’Amiens

Il fallait un grand architecte, un renommé, un maître d’oeuvre pour les calculs, c’était pas ce qu’il y avait de plus simple. Il fallait aussi maître verrier pour les vitraux (oui c’était très important la lumière) etc. Mais à l’époque, où est-ce qu’ils pouvaient bien trouver des gens pareils, leurs savoir étaient très particulier. Certes il y avait les écoles mais il y avait un côté très extraordinaire et mystique même dans le côté organisation avec les nombres incalculables de constructions dans l’Europe.

Vitraux de la Cathédrale de Bourges
Vitraux de la Cathédrale de Bourges

Du coup l’Evêque qui était en charge du « recrutement » était très minutieux; il ne fallait pas non plus bâtir une cathédrale n’importe où, il fallait un lieu très spécial, là où il y avait des courants telluriques, courants d’énergie qui traversent la terre, aussi nommés « serpents » ils se disaient « Ah! là il y a un noeud d’énergie » et très curieux soit-il, en creusant, à chaque fois, ils remarquaient qu’à une lointaine époque de la leur il y avait eu un bâtiment très spécial, très ancien, temple romain, temple d’Isis… (Anecdote, coté sud de la cathédrale Notre-Dame il y avait un Temple de Jupiter) ça restait vraiment très très étrange.

Etudes des courants telluriques

Pour la construction ils prenaient aussi en compte les lignes dites cosmiques, par rapport aux étoiles, tout en faisant attention aux mouvements du Soleil et de la Lune, ils captaient l’énergie céleste et celle-ci rencontrait celles du sol et cela croisait les flux et ce à l’intérieur de la cathédrale, oui c’est très très technique, à l’intérieur ça amplifie les forces et les ondes et ça donne des résultats curatifs, on parle là d’une sorte de guérison. Et pour finir ils orientent la cathédrale dans le sens du soleil. Toutes les cathédrales sont dans un sens Est-Ouest, à Paris si vous marchez dans la Nef en allant à l’Est vous irez vers le Soleil, symboliquement, vers la lumière.

Nef de la cathédrale de Laon
Nef de la cathédrale de Laon

Il était dit que, lors des Croisades au Moyen-Orient, les Templiers seraient allés chercher des documents qui expliquent des secrets d’architecture, comment tenir compte des courants, telluriques et célestes entres autres. 

Le trésor des templiers
Le trésor des templiers

Autour d’une cathédrale, n’importe laquelle, si on faisait un plan, cela donnerait systématique deux carrés, le carré du Ciel entouré par le Carré de la Terre, car en obtenant ces carrés ils pouvaient se dirent « Ok les gars on peut commencer à bâtir! »

unnamed unnamed-2

Cet article a été écrit par Alexandre da Moyra (ses articles / Site Internet)
Publié le dans Symbolisme

Un commentaire

  1. Article très intéressant concernant ce versant important de la construction religieuse. Cependant je trouva ça parfois un peu tiré par les cheveux quant à l’histoire du carré. Cela relève plutôt à mon sens des fantasmes que l’on se fait et auxquels on veut à tout prix croire.
    Cela dit, je file consulter le lien de l’article, merci !
    A bientôt j’espère :)

Laisser un commentaire

NOM EMAIL SITE WEB

COMMENTAIRE