L’Hermine d’Anne de Bretagne

1187_1506060325_652

#passionchateau s’étant récemment rendu au Château d’Amboise, qu’est ce que tu dirais qu’on parle un peu d’Anne de Bretagne, qui y a séjourné et pour laquelle a été édifiée la charmante chapelle où se trouve maintenant la tombe (présumée) de Léonard de Vinci ? Plus précisément, on parler de son emblème : l’hermine.

Lady with an Ermine - Leonard de Vinci
Lady with an Ermine – Leonard de Vinci

La légende raconte qu’en pleine balade, Anne de Bretagne aurait surpris des chasseurs en train de poursuivre une hermine, quand la petite bête se serait retrouvée bloquée entre lesdits chasseurs et une mare de boue. Là, Anne aurait été témoin d’un choix vraiment très courageux (et un peu curieux, on va pas se mentir), de la part de l’hermine : elle aurait préféré succomber aux armes des chasseurs plutôt que de souiller son beau pelage blanc dans la boue pour survivre. La duchesse aurait trouvé cette décision à la fois noble et courageuse et ordonné qu’on laisse la vie à l’hermine. Et par la même occasion elle aurait décidé d’en faire son emblème, afin que les gens lui associent le courage et l’élégance de l’animal. En toute modestie.

Cet emblème a ensuite été repris par sa fille, Claude de France, la femme de François 1er, puisqu’il symbolisait désormais le duché de Bretagne. Ça explique qu’on retrouve les symboles de la salamandre et de l’hermine côte à côte sur les cheminées des châteaux de Chenonceau ou de Blois, par exemple.

Hôtel de Bourgtheroulde (Rouen)
Hôtel de Bourgtheroulde (Rouen)

En revanche, contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce n’est pas le choix de cet animal comme emblème qui a influencé les armoiries des ducs de Bretagne puisqu’on trouvait des blasons d’hermine plain un bon siècle et demi avant la naissance de la duchesse Anne. Dans le langage super compliqué de l’héraldique, d’hermine plain ça veut dire que la totalité de la surface du blason/drapeau est recouverte de mouchetures d’hermine. Les mouchetures, c’est la représentation symbolique du bout de la queue de l’hermine, qui est noir, contrairement au reste de son pelage qui est tout blanc. On appelle ça « moucheture » parce que quand on fabriquait un vêtement en hermine, on séparait toujours la partie noire du reste de la fourrure pour la répartir ensuite de façon régulière sur tout le vêtement , on disait alors qu’on le « mouchetait ». Finalement, la Bretagne et l’hermine, c’est une très longue et belle histoire. Sûrement parce que les hermines c’est très mignon.

Fabien Gréban
Fabien Gréban

Visite #Passionchateau

- Château de Chenonceau
- Château de Blos
- Château des Ducs de Bretagne

Cet article a été écrit par Elen (ses articles / Site Internet)
Publié le dans Alcoves, Symbolisme

Un commentaire

Laisser un commentaire

NOM EMAIL SITE WEB

COMMENTAIRE