La Cour – Dartagnans

logo-4d9587433124e4be2680bee80c5158a4c92c62c6411238de0d283b0295c50c5a

Nous vous avions déjà présenté site Dartagnans il y a peu, aujourd’hui nous voulons vous présenter Romain Delaume et Bastien Goullard, ses fondateurs pour qu’ils nous parlent de ce grand projet et bien sur de châteaux !

C
Rock médiéval aux Châteaux

Dartagnans

- Comment en etes vous venus a creer Dartagnans?

« Est-il possible d’imaginer la France sans ses châteaux, ses musées, ses jardins, son patrimoine ? »  Ce qui a motivé cette création est en premier lieu l’envie d’entreprendre, de créer par soi-même et d’être utile. Ensuite, il y a un goût très fort pour internet et l’émergence de l’économie collaborative. Nous sommes convaincus que c’est la finance de demain. Nous avons tous les deux moins de trente ans, nous maîtrisons et aimons la culture web et les réseaux sociaux. Enfin, il y a ce fort attrait pour le patrimoine et pour la culture auxquels nous sommes très sensibles. Nous souhaitions lier ces trois moteurs.

C’est ainsi que Dartagnans est né autour de cette idée d’économie collaborative pour la sauvegarde du patrimoine et de la culture en France. Nos édifices magnifiques sont malheureusement constamment en danger. Pour nous, la culture est essentielle, et plus que jamais en ce moment. 

L’ambition de Dartagnans est double : aider les acteurs du patrimoine et de la culture à trouver des financements grâce au mécénat 2.0 et leur permettre de se moderniser en apportant du « numérique dans de l’historique ».

Nous avons justement créé en parallèle de la plateforme, une agence de communication digitale afin de rendre le patrimoine et la culture plus attractifs et plus accessibles. La communication fait partie intégrante de nos services et nous distingue des autres plateformes.

Nous souhaitons transformer l’approche du mécénat, séduire les plus jeunes et bien entendu innover ! Imaginer la France sans ses châteaux, ses musées, etc. semble impossible, et la France est un pays admiré chaque année par des millions de touristes grâce à la richesse de son patrimoine culturel ! Pourtant, il ne cesse de se fragiliser faute de financement, jusqu’à ce qu’on le laisse parfois à l’abandon.

Durant nos études et notre jeune carrière, nous avions eu l’occasion de travailler ensemble. En constatant la montée en puissance de l’économie collaborative, nous avons décidé de nous lancer ! 

- L’idee d’un patrimoine federateur semble tres importante pour vous, pensez-vous qu’aujourd’hui la culture et le patrimoine deviennent de plus en plus importants pour le public ?

Le patrimoine c’est l’identité d’une nation et d’un individu. Savoir d’où l’on vient c’est savoir où l’on va. En France, il occupe bien entendu une place très particulière, c’est une fierté, une carte de visite, qui montre la richesse de notre historique, qui raconte ce qui s’est passé entre hier et aujourd’hui.

Aujourd’hui, les nouvelles pratiques liées à internet, et le sentiment de proximité, la volonté d’engagement qui en découlent rendent les internautes beaucoup plus sensibles à ces questions. Les réseaux sociaux permettent aux individus de se retrouver et d’échanger très facilement. Ils se regroupent autour de leur patrimoine local et le défendent avec fierté. Internet est certainement le moyen pour diffuser SA culture.

Notre ambition chez Dartagnans est de créer des émotions autour des patrimoines locaux, d’en parler et bien entendu de les protéger. Le crowdfunding c’est le financement et la communication par la foule et c’est ça qui est merveilleux. Il n’y a pas de barrière, on peut tout faire.

L’une de nos forces est d’attirer le jeune public sur notre plateforme avec des mots simples mais chargés de sens et d’émotions. Lors qu’un jeune de 18 ans participe ou partage l’un de nos projets c’est fabuleux. Les jeunes sont le public de demain, la force vive du pays et c’est une vraie fierté de les attacher à notre cause.

Il y a depuis quelques temps un réel regain d’intérêt pour le patrimoine et la culture. Dartagnans permet de fédérer toutes les catégories de la population. En quelques clics un internaute peut venir en aide à un château ou une église, participer à la conception d’un festival culturel ou encore aider d’autres jeunes à participer à un chantier de restauration. Enfin nous créons des flux de communication extrêmement importants entre les individus et c’est passionnant.

Château_de_Fougeret.001
Château de Fougeret

- Comment se passe la creation d’un projet numérique aupres de lieux du patrimoine ?

Dartagnans n’est pas qu’une simple plateforme de paiement, c’est avant tout une agence de communication qui utilise internet pour trouver des financements et communiquer de manière innovante. Nous proposons un accompagnement sur-mesure à tous nos porteurs de projets : de la conception de sa campagne à sa mise en ligne. Nous déterminons avec lui une véritable stratégie de communication pour ses 45 ou 60 jours de campagne, nous le mettons en relation avec des journalistes, nous créons du contenu sur les réseaux sociaux, nos réalisons des films et faisons appel à la 3D pour rendre nos campagnes virales et attractives !

- Comment pourrait-on montrer encore plus que le patrimoine est vraiment passionnant ?

L’objectif de Dartagnans est « d’apporter du numérique dans de l’historique », à travers l’innovation et le digital, ainsi qu’à travers un discours dynamique et qualitatif qui suscite l’intérêt, notamment auprès des jeunes, qui sont de plus en plus sensibles au patrimoine. 

Il ne s’agit pas seulement rendre le patrimoine plus passionnant, mais également de sensibiliser le plus grand nombre à cette cause en trouvant des concepts inventifs, sur les réseaux sociaux par exemple. La présence sur ces médias est cruciale, surtout lorsque l’on est une start-up. 

De cette manière, le financement participatif et tout l’écho qui se met en place autour des projets incitent les gens à s’intéresser et à se déplacer jusqu’aux monuments. C’est pour cette raison que nous encourageons les porteurs de projet à proposer des visites des lieux dans leurs contributions. 

- Quel a ete le projet le plus important jusqu’a aujourd’hui ?

Nous avons présenté une quarantaine de projets depuis notre lancement il y a tout juste 1 an, avec le taux de succès le plus élevé des plateformes de crowdfunding, autour de 95%.

Concernant le plus gros montant récolté c’est difficile à dire parce que nous avons en ce moment des campagnes qui battent des records et on ne sait pas où elles vont s’arrêter. Allez faire un tour sur Dartagnans.fr et jugez-en par vous même. Vous pourrez alors découvrir des projets fabuleux comme le Château de Lassay, le Château de Fougeret ou d’Esclignac, sans oublier le magnifique festival de Rocamadour. Je voudrais également citer l’étonnant projet du  Four à Périllos. Vous vous rendez compte il y a plus de contributeurs sur ce projet que d’habitants dans le village.

11845151_10207357330473020_5342213124844427755_o
Château de Lassay (Photos : Eric Lemée)

- Quel projet reveriez-vous de mettre en place?

Nos rêves sont sans limite. Nous voulons défendre le patrimoine local parce qu’il est extrêmement fédérateur et bien entendu des projets à dimension nationale voir internationale afin de rendre notre patrimoine et notre culture plus attractifs et plus accessibles.

- Des anecdotes a nous partager sur des lieux que vous suivez ?

Dartagnans a aidé le mois dernier au financement de la restauration de la Tour de Guet du Château de Fougeret. À priori comme cela, rien d’anormal ! Mais il se révèle que le château se trouve peuplé de présences vous donnant des frissons dans le dos ! Et c’est ce que la propriétaire du château avait voulu mettre en avant dans ses contreparties ; certains contributeurs auront la chance (ou non) de passer une nuit… paranormale ! 

Il y a plusieurs siècles, D’Artagnan, mousquetaire du roi, est venu séjourner trois jours dans le Château d’Esclignac. Aujourd’hui, Dartagnans (re)vient sauver le château accompagné de mousquetaires modernes, protecteurs du patrimoine. 

Enfin, il y a notre nom Dartagnans. Partout on l’on passe on nous questionne en permanence sur ce choix, on voit que l’on crée immédiatement un lien de proximité avec les gens et ça on ne s’en lassera jamais.

Capture d’écran 2016-07-20 à 19.30.18

#passionchateau

- Passionne de patrimoine ? Depuis quand ?

Depuis que j’ai l’âge de visiter les châteaux ! Dès mon plus jeune âge, j’ai été séduit par l’idée de découvrir les cachettes secrètes de ces lieux mythiques, de trouver le passage par où le roi pouvait s’enfuir, etc.  Et cette passion ne s’est jamais éteinte !

- Quel chateau a ete votre plus belle decouverte ?


Tout d’abord, le Château de Compiègne qui fut ma première découverte étant enfant. Ce n’était pas tant l’architecture ou les décors qui m’avaient alors impressionné, mais la taille du domaine…et la découverte de ses oubliettes !

Récemment, le Château de Canon a été une très belle expérience. Nous leur avions rendu visite avant leur première campagne sur Dartagnans fin 2015, et j’ai été conquis par les lieux, le parc incroyable qui mêle jardins à l’anglaise, à la française, chartreuses de fleurs, ainsi que par son fonctionnement…étonnant. 

La famille propriétaire du Château de Canon s’est en effet réunie autour du projet commun qu’est la préservation et le rayonnement du domaine. Chacun de ses membres travaille activement à son entretien et son développement,  même les enfants !

Le dynamisme de l’équipe est à souligner, et après le succès d’une première collecte fin 2015, le Château de Canon revient en 2016 sur Dartagnans pour une seconde campagne, pour notre plus grand plaisir !


- De nouvelles visites de chateaux prévues ?

Le mythique Château de Condé, demeure des Princes de Condé et de Savoie, dans quelques semaines !


- Un chateau que vous rêveriez de visiter ?

Le Château du Haut-Koenigsbourg en Alsace, qui centralise tous notre imaginaire autour des châteaux de contes de fées !  

Cet article a été écrit par #passionchateau (ses articles / Site Internet)
Publié le dans La Cour

Laisser un commentaire

NOM EMAIL SITE WEB

COMMENTAIRE